Category "articles"

Aménager un hall d’entrée

16 mai 2018

Aménager un hall d’entrée

Voici quelques astuces pour aménager un hall d’entrée pour le rendre aussi convivial que fonctionnel.

Délimiter l’espace :

Dans les constructions récentes, le hall d’entrée donne le plus souvent directement sur un espace ouvert comme la pièce à vivre. Il est donc intéressant de délimiter l’espace de l’entrée pour rendre une fonctionnalité à ce lieu. Par exemple avec une cloison façon verrière qui laissera traverser la lumière. Elle pourra être vitrée, en bois ajouré ou en câble métallique de façon à s’harmoniser avec l’ensemble de la pièce et en gardant une impression de volume. Enfin, pour véritablement cloisonner l’espace avec une paroi ajourée en résine comme présentée ci-dessous.

 

Autre technique pour délimiter l’espace hall d’entrée, utiliser un revêtement de sol différent ou installer un tapis à motifs par exemple, qui se voudra dans le prolongement du chemin menant vers la pièce à vivre.

Créer du rangement :

Si l’entrée constitue plutôt un  petit espace ou un espace étroit comme un couloir par exemple, il conviendra de choisir  du mobilier peu profond afin de conserver une circulation fluide.  Installer une  tablette  ou une étagère filant sur toute la longueur du mur pourra non seulement donner de la perspective mais offrira également praticité puisqu’on pourra y déposer les clés,  les lunettes, le sac à main…

D’autre part, si il y davantage d’espace, installer une belle commode dont les tiroirs serviront de manière utile à  ranger les chapeaux, les gants ou même le courrier. Ou bien un meuble bas à tiroirs ou paniers  offrant la double fonction rangement et siège. Et enfin, un banc surmonté de plusieurs patères pour accrocher les manteaux.

Enfin l’espace disponible au mur et au plafond permet à l’aide de crochets, porte-manteaux d’y suspendre les blousons, vestes,etc. Les paniers en osier, fermés sont aussi un bon compromis pour camoufler le désordre et y entreposer les petits jouets d’extérieur des enfants.

La déco :

A chacun de laisser libre cours à son imagination et sa créativité. On peut y installer une œuvre d’art surdimensionnée pour un impact original.

Suspendre un magnifique miroir  grand format permettra d’augmenter la luminosité et l’impression d’espace tout en apportant de l’élégance au mur. Également très pratique pour jeter un petit coup d’œil avant de sortir.

S’il y a un banc, disposer des coussins qui offriront une assise plus confortable. La couleur des tissus de recouvrement pourra s’harmoniser avec les rideaux du salon par exemple pour une impression d’ensemble.

L’ajout de plantes vertes poser à même le sol ou  sur une tablette ou même à suspendre au plafond apportera un côté nature.

 

Un ensemble de photos ou d’affiches encadrés dans des cadres de tailles et de styles différents donneront l’illusion d’un mur galerie vraiment intéressant et personnalisé.

Des idées pour une terrasse canon en 2108

14 mai 2018

Des idées pour une terrasse canon en 2018

Aménagement terrasse de styles et inspirations différents pour réaliser un vrai coin de détente. Quelques points essentiels abordés dans les présentations ci-dessous.

L’ombre et l’intimité :

Une voile d’ombrage telle une voile de bateau permettra de tamiser la lumière et de couvrir un espace sans toiture .

Des voilages pour profiter de sa terrasse en toute intimité. Sobriété du design et légèreté des voilages font des merveilles.

La lumière :

Des guirlandes lumineuses ou des lampes à poser conçues pour l’extérieur pour une soirée douce et chaleureuse. Un éclairage diffus avec des tons chauds et tamisés permettra de créer une ambiance romantique. Pourquoi ne pas marier les styles avec des photophores dont la lumière vibrante et légère offrira une ambiance intime et féérique.

 

Terrasse végétalisée :

Il est très simple de créer un extérieur exotique avec une exposition de plantes. Une ambiance tropicale sera assurée par l’abondance de la végétation, on multiplie les palmiers, les hibiscus,le yucca ou encore le bambou. Pour mettre davantage l’accent sur le végétal, on choisit un mobilier de jardin en rotin.

 

Les ambiances :

Terrasse ambiance tropicale ou inspiration mexicaine grâce à des tapis et coussins colorés pour donner un look hacienda. Le saisissant contraste avec la verdure environnante dynamisera la terrasse. Égayer les sols en y déroulant des tapis en polypropylène conçus pour l’extérieur.

 

Terrasse avec un petit air de vacances…bord de mer. Si l’on est frileux à l’idée de repeindre les murs, c’est avec le mobilier et les accessoires qu’il faudra composer. Des rames accrochées au mur, des coquillages, du bois flotté accentueront l’impression de bord de mer.  Du vert d’eau, au bleu, un mélange de blanc ou gris clair… Voilà les couleurs phares d’une terrasse à l’ambiance océan.

 

Une terrasse contemporaine et lounge. Les couleurs idéales pour une terrasse contemporaine sont le gris, le blanc, le noir et le taupe. En effet, elles sont sobres, discrètes et minimalistes, ce qui offre la possibilité ensuite si on le souhaite, d’accessoiriser avec une déco haute en couleur. Par exemple un salon de jardin gris harmonisé avec des sets de tables rose fuchsia qui trancheront avec le mobilier pour un effet garanti ! Des coussins de couleurs ou bariolés, des pots de fleurs peints en teintes pastels. Contraster entre un mobilier sobre et des accessoires acidulés ou pastels : la définition parfaite d’une terrasse lounge résolument design.

La pergola dans tous ses états

1 mai 2018

Par définition, une pergola est une structure ou une arche avec un cadre couvert de plantes grimpantes ou rampantes. Il se compose de poteaux et de poutres, mais pas de murs ou de toit. Autoportant ou attaché à la maison, une pergola est généralement conçue pour être un passage ombragé ou une zone de relaxation

Des idées de pergola dont s’inspirer pour transformer un jardin en un véritable petit paradis.

  1. Pergola bois :

Très pratiques, les pergolas permettent une très bonne ventilation naturelle tout en bloquant les UV lorsque cela est nécessaire.

Ci-dessous, 10 modèles de pergola en bois.

2. Pergola toile :

À toiture fixe ou modulable, les pergolas toiles offrent de multiples possibilités pour profiter de l’extérieur. En fonction de l’ensoleillement et de l’implantation, la pergola à toile rétractable procure un grand confort et de nombreux avantages. Selon les propriétés de la toile choisie, la toile permet non seulement de bloquer les UV mais également d’avoir une belle étanchéité. Certaines sont coulissantes ou rétractables, elles peuvent ainsi s’ouvrir complètement lorsque le soleil est trop fort ou  lorsqu’il pleut permettant de pouvoir malgré tout  bénéficier de la vie en extérieur.

Ci-dessous, 10 modèles de pergola en toile :

3. Pergola alu ou acier :

Pour donner du charme ou un côté design à une terrasse, installer une pergola en aluminium. Elles se déclinent en plusieurs teintes pour être le parfait prolongement de la terrasse. La pergola en alu est résistante, solide et modulable ce qui lui permet de s’adapter à la profondeur ou la largeur de la terrasse. De plus, l’alu est un matériau connu pour son caractère antioxydant, qui l’empêchera donc de rouiller.

Ci-dessous, 10 modèles de pergola en alu :

Comment peindre un parquet

29 avril 2018

Comment peindre un parquet

 

Envie de changement, un parquet trop sombre ou trop usé ou encore qui ne s’accorde plus avec la déco intérieure ? Il est possible de repeindre un parquet afin de minimiser la dépense conséquente que représenterait l’achat d’un nouveau. De plus, l’entretien d’un parquet peint s’avère tout aussi, voire plus facile que celui d’un plancher ciré ou huilé. Attention toutefois, il vaut mieux éviter de peindre un parquet dans une pièce où il y a un fort passage ou piétinement, comme par exemple une entrée ou même la cuisine car il y aura une usure prématurée qui nécessitera un entretien plus fréquent. En outre, la peinture sur le sol craint les talons, les rayures de meubles ou les pieds de chaises.

Les parquets les plus adaptés sont ceux en pin ou en chêne, et de préférence les parquets en bois clair. Mieux vaut éviter les bois exotiques car ils sont très teintés et, de fait, plus difficiles à recouvrir. Toutefois, en cas de parquets colorés, exotiques, une bonne préparation du sol permettra de le repeindre. Ainsi pour éviter des auréoles foncées sur la peinture appliquée qui se produisent souvent avec le bois de chêne, il est préférable d’utiliser des sous-couches pour parquets tanniques qui bloquent les remontées de tanins.  Dans tous les cas, pour obtenir un effet vraiment couvrant, il faut appliquer au minimum 3 couches de peinture pour sol. En ce qui concerne le choix de la peinture, les peintures spécifiques pour sols offrent la qualité d’être très résistantes et  les peintures acryliques spéciales parquet, doivent être protégées par un vernis une fois sèches.

 

Côté couleur, la peinture donne du cachet à la déco, ainsi un sol blanc est idéal pour éclairer une pièce qui manque de lumière. Il est facile, grâce à la bonne peinture, de créer une ambiance industrielle, scandinave, ou de jouer la carte de l’originalité en y dessinant des motifs au pochoir, des formes géométriques ou un tapis. Autre avantage de la peinture sur le parquet c’est que si la couleur ne convient plus ou que l’on souhaite suivre la tendance, le parquet pourra être “récupéré” par un simple ponçage. En effet, la peinture, contrairement au vernis, ne pénètre pas dans la fibre du bois, mais reste en surface.

 

 

 

 

Comment peindre un parquet, étape par étape :

  1. Préparation des supports : Pour peindre un parquet vitrifié, stratifié ou pré-verni, il est indispensable d’appliquer un nettoyant à base de soude qu’il faut rincer jusqu’à disparition totale d’éventuelles traces de produit. Ceci permettra une bonne adhérence de la préparation pour peinture. Lors du rinçage, il faut éviter les grandes eaux sur le parquet car le bois mouillé gonfle. Les parquets cirés nécessitent, eux, un nettoyage au shampoing décireur. Enfin, les parquets bruts n’ont pas besoin d’être lessivés. Poncer légèrement le parquet avec un papier abrasif à gros grain. L’utilisation d’une cale facilite le travail ou bien une ponceuse électrique. Le ponçage s’effectue avec un papier de verre à grain 120 pour les parquets bruts, vitrifiés ou pré-vernis et au 240 pour les parquets stratifiés. Poncer jusqu’à ce que toute la surface ait perdu son brillant. Important : ce ponçage devra être renouvelé après la première couche de peinture. Bien dépoussiérer en passant l’aspirateur dans un premier temps pour enlever un maximum de poussière et finaliser avec un chiffon humide. Protéger les plinthes à l’aide d’un ruban de masquage épais et résistant.

 

 

2. Application de la préparation pour bois brut : Commencer par appliquer la préparation dans les angles et le long des plinthes. Utiliser de préférence un petit pinceau plat pour bien atteindre les coins. Puis passer sur l’ensemble du parquet en procédant par petites surfaces, à l’aide d’un rouleau plutôt à poils longs. Laisser sécher le temps indiquer par le fournisseur (en moyenne il faut compter 2 bonnes heures).

3. Application de la peinture : Commencer à peindre le fond de la pièce pour revenir vers la porte. Dégager les angles au pinceau, puis utiliser le rouleau pour l’ensemble de la pièce. Le rouleau permet une application plus rapide et d’autant plus confortable qu’il est muni d’un manche télescopique évitant ainsi de travailler à genoux.

Il est indispensable d’exercer une pression régulière et de maintenir le rouleau bien à plat en croisant les couches. Il ne faut pas appliquer la peinture en couches trop minces car elle présenterait des stries ou un aspect moucheté. De la même façon, il faut éviter les surépaisseurs et à l’accumulation de peinture dans les chanfreins qui donneraient un aspect inesthétique et irrégulier. Pour les perfectionnistes, éliminer les traces de rouleau en tirant la peinture avec un spalter (pinceau plat et large) après application en exerçant une pression légère sur le pinceau maintenu en position incliné.

Laisser sécher une nuit entre chaque couche. Cette durée est impérative car, après une ou deux heures, la peinture peut paraître sèche au toucher mais reste malgré tout très fragile. Pour une meilleure adhésion de cette dernière, il peut être indiqué de poncer à nouveau le parquet à l’aide d’un papier à grain fin entre les deux-trois couches.

Dans l’idéal, pour que la peinture se fixe bien et qu’elle ne soit plus du tout fragile, il faut considérer au moins 3 à 5 jours d’attente.

En cas d’utilisation de peinture acrylique, il sera nécessaire d’appliquer du vernis vitrificateur dont le rôle est de protéger le parquet et  faciliter  son entretien. Pour l’appliquer, utiliser un large pinceau en suivant le sens du bois. Laisser sécher puis renouveler l’opération. Attendre au moins 48h avant de remettre tous les meubles en place.

 

Comment meubler un grand salon

15 avril 2018

Comment meubler un grand salon

Le salon est la pièce où on apprécie se détendre et se reposer agréablement. Son aménagement est donc important. Lorsque l’on a la chance de bénéficier d’un grand salon il est plus facile de choisir et placer les meubles pour une circulation fluide.

En fonction de la surface dont on dispose, mais aussi de l’orientation, la configuration de la pièce et les choix personnels, certains éléments restent incontournables pour créer un espace à vivre fonctionnel et harmonieux. Ainsi, le salon sera invariablement composé d’un ou des canapés ou fauteuils,  une ou plusieurs tables basses, des luminaires  et quelques rangements. Ce mobilier constitue la base même de l’aménagement.

Le choix du mobilier pour le salon :

Lorsqu’il s’agit d’un grand salon, afin de ne pas perdre l’harmonie des beaux volumes, il est conseillé d’opter pour des meubles proportionnels en nombre et en dimension au volume de la pièce : plus elle est grande, plus il sera possible de jouer sur la quantité de meubles ou sur leur taille.

  • le canapé : il sera la pièce maîtresse du salon. Qu’il s’agisse d’un très grand canapé linéaire ou d’angle, certains offrent 4 voire même 5 places, il peut mesurer de 1,20m à plus de 5m de long pour certains modèles. Idem pour sa profondeur qui peut varier entre 80 cm et 1,30m.
Un décor moderne et plein de style.

Le plus souvent placé contre un mur pour un gain de place et une meilleure circulation, dans un bel espace le canapé peut tout à fait être disposé au milieu de la pièce. L’idée directrice dans le placement du ou des canapés, va être le point vers lequel l’attention doit être orientée comme par exemple une jolie vue, une cheminée (respecter une distance de sécurité d’au moins 70 cm avec l’âtre de celle-ci), la télévision, etc. Il peut par ailleurs faire office de semi séparation avec une autre fonction de la pièce, comme la salle à manger notamment.

Autres incontournables, les fauteuils. Pour le confort et la circulation, toutes les assises de la pièce doivent être espacées d’au moins 30 cm et disposées autour d’une table basse centrale, à au moins 40 cm de celle-ci.

Si l’on préfère laisser le canapé comme meuble phare du salon, l’option de poufs plutôt que de fauteuils, peut très bien servir d’assise d’appoint sans alourdir la déco, ce qui offre également la possibilité de jouer sur les ambiances en mélangeant les matériaux ou textiles. Enfin, le pouf peut servir de repose pieds façon méridienne.

  • la table basse de salon : Un grand salon pourra accueillir une table basse plus imposante avec des matériaux comme le bois, le marbre, le fer forgé ou encore le verre qui apporte plus de légèreté visuelle. Si le salon est pourvu de meubles de grande taille, inverser la tendance avec une table basse de taille moindre permet de casser les codes et donner l’illusion d’un espace encore plus grand. La table basse est  ainsi un objet de décoration à part entière, disponible dans toutes les formes et toutes les teintes. Table basse à double plateaux, table basse bar, table basse triangulaire ou ronde et même table basse aquarium ou mini déco végétalisé en son centre, toutes les audaces sont permises. Petit rappel : la table basse doit être de la même hauteur que les assises environnantes, en moyenne de 45 à 50 cm.

De manière décalée ou ludique, le pouf peut également remplacer avantageusement une table basse.

Les rangements : le salon doit également compter quelques rangements. Une bibliothèque par exemple qui sera disposée de part et d’autre de la cheminée ou le long d’un mur, ou qui pourra aussi servir de cloison séparatrice avec la salle à manger. Dans tous les cas, il s’agit de concevoir un espace convivial, intimiste mais aussi pratique, en prévoyant un accès facilité.

Les accessoires décoratifs du salon :

Moderne ou bien traditionnel, chaque salon a un aménagement personnalisé. Simples ou fantaisistes, les éléments décoratifs peuvent changer totalement l’ambiance d’un salon. Photos, tableaux, affiches donneront du caractère à la pièce. Les accessoires décoratifs tels que les lampes, coussins et plaids sont nettement plus faciles à remplacer que les meubles, permettant ainsi de les changer aussi souvent que la mode et le changement des saisons. Des coussins douillets sur un canapé sont synonymes de confort, en les multipliant ils créent une atmosphère cocon. De même un beau tapis épais réchauffera le sol pour accentuer le côté cosy.

Enfin, il est souhaitable compte tenu de l’importance du volume d’un grand salon de multiplier les sources de lumière directe et indirecte pour un salon agréable à vivre. En guise de lumière principale, la suspension, un grand luminaire sur pied par exemple ou les spots conviennent pour une grande pièce. Dès lors, chaque activité pourra être accompagnée d’une lumière adaptée grâce à des luminaires complémentaires. Liseuse à côté du canapé, petite lampe sur la cheminée, lampe à poser  etc. Un variateur permettra également une grande modularité en variant les ambiances.

Un mur en bois dans toutes les pièces de la maison

3 avril 2018

Les murs en bois peuvent donner beaucoup de cachet et un aspect chaleureux à toutes les pièces de la maison. Que les murs soient recouverts aux trois quart façon soubassement ou entièrement, le bois représente le matériau idéal pour une décoration d’intérieur conviviale et douce.

Le soubassement est composé de placages de différentes essences de bois semi-précieux.

Il est possible de jouer sur les ambiances en optant pour du lambris qui refait un retour en force depuis l’inspiration scandinave dans la déco. Des planches de bois, qu’elles soient en pin, sapin, bois exotique, peuvent être travaillées en total look ou par pan.

Afin d’introduire une touche plus naturelle, un mur en bois de nuances claires sera du plus bel effet. Ainsi, grâce aux différents types de bois disponibles sur le marché, une judicieuse sélection entre les différentes essences de bois – qui sont très variées – va déterminer les nuances de la décoration murale. Les teintes claires apporteront une ambiance lumineuse et délicate, tout en offrant un arrière plan naturel.

Par ailleurs, en plus de ses atouts esthétiques, le mur en bois est aussi un très bon isolant thermique.

Un style à la fois chaleureux et très contemporain dédié à chaque pièce de la maison est présenté dans les modèles ci-dessous.

 

Mur en bois dans le salon :

Murs avec placage bois et niche encastrée pour ce grand salon contemporain.

Une modernité contrebalancée par un mur habillé de planches de bois blond qui apporte une certaine douceur à l’ensemble de la pièce. Si l’on souhaite accentuer le design scandinave il conviendra d’utiliser du bois en tons clairs, harmonisé avec des couleurs neutres, comme le noir, le blanc et le gris.


Mur en bois dans la chambre :

Dans la chambre, le bois s’affiche entre modernité et rusticité.

La déco en bois composée de formes géométriques sert joliment de tête de lit tout en se mariant à la tendance actuelle d’une ambiance à la fois moderne et naturelle.



Mur en bois dans la cuisine

Des murs habillés de planches de bois clair et plus foncé offrent à ces deux cuisines une harmonie  rustique et paradoxalement moderne grâce au mobilier laqué qui les compose.


Mur en bois dans la salle de bains :

Une certaine élégance dans ces salles de bains grâce aux murs en placage bois ou imitation bois.


Mur en bois dans les WC :

Des idées pour créer un dressing

26 mars 2018

Des idées pour créer un dressing

La plupart du temps, un dressing est une véritable petite pièce séparée du reste de la chambre, il s’agit bien d’un espace spécialement dédié à cet usage . On y range ses vêtements, ses chaussures et ses accessoires. Il peut être pourvu de miroir, d’un fauteuil pour le confort, d’un éclairage suffisant et de multiples rangements.

Mais de plus en plus, la solution, notamment lorsque l’on dispose de peu de place, est  d’installer un dressing dans la chambre. Or il existe de multiples solutions pour aménager un espace de rangement pratique et fonctionnel dans une chambre.

Voici donc quelques idées et astuces pour aménager un dressing, pratique à l’usage et agréable pour tout le monde.

Avant tout, il faut commencer à lister tout ce qui sera accueilli dans le dressing : vêtements, linge de lit, chaussures, stockage des vêtements hors saison, bijoux… c’est ce qui déterminera entre autres la taille du dressing et son agencement.

Voici les éléments à prendre en compte :

  • Place nécessaire par personne
  • Proportion d’étagères et penderie. Pour installer une penderie, il faut classiquement réserver 60 cm en profondeur pour que des portes manteaux puissent passer.
  • Ajout de tiroirs pour sous-vêtements / bijoux ou si l’on préfère un assortiment de boîtes de rangement
  • Étagères blanches ou plaquées à déterminer suivant la visibilité du dressing
  • Portes coulissantes ou ouvrantes ou rideaux

Dans une petite chambre, il est préférable d’éviter les portes battantes pour les placards et armoires et préférez les panneaux coulissants ou à glissière. Plus pratique, cette solution peut en outre être associée à des miroirs placés sur les panneaux, qui agrandiront visuellement la chambre.

Quelques conseils pour optimiser au maximum les rangements :

  • de préférence des tiroirs compartimentés, pour gagner de la place et ranger au mieux.
  • des tringles télescopiques : les vêtements suspendus en hauteur deviennent accessibles beaucoup plus facilement.
  • des paniers et des boîtes de rangement notamment pour les chaussures et bien déterminer chaque rangement.

Avec des accessoires propres à chacun, le dressing partagé offre des espaces de rangement pratiques et adaptés. Un organizer à bijou pour elle ou des tiroirs à croisillons pour la lingerie, un support à cravate pour lui ou même un support à pantalons.

Au quotidien, ce sont ces accessoires qui changent la praticité d’un dressing et c’est assez logique de l’adapter au plus près de la garde-robe de chacun. Chacun ses accessoires donc pour que l’ergonomie du dressing soit parfaite.

1. Dressing-armoire ouvert :

La tendance se veut à tout exposer au regard, donc pas de porte, ni de rideau.  L’avantage c’est que l’on peut économiser un peu et se concentrer sur les meubles et l’agencement du dressing. A mi-chemin entre le placard et le dressing, ce modèle  présente une organisation parfaitement symétrique avec les mêmes rangements à droite et gauche permettant de délimiter la place pour Elle et Lui.

Un peu comme dans une boutique, les vêtements  sont joliment exposés avec leurs accessoires, cela suppose donc pour un effet esthétique de bien ranger et plier les vêtements. En effet pour que cette solution fonctionne, tout doit rester en ordre.

Un dressing doté d’un rideau épais sera moins onéreux qu’équipé de portes. De plus le rideau permettra d’harmoniser la déco en s’accordant au style de la pièce.

 

2. Dédier un coin à chacun

Lorsque l’on dispose d’un peu plus de place, il est possible de dédier un espace à chacun dans le dressing, soit en créant un dressing d’angle soit en vis à vis comme dans les modèles présentés ci-dessous.

                      Résultat de recherche d'images pour

  • Dressing sur un pan de mur :

Dans l’agencement de la chambre, il convient de conserver un mur complètement vide de meubles et  d’objets décoratifs afin d’y installer le dressing. Une tringle et des étagères sur toute la longueur du mur offrira un maximum de rangements adapté à ses besoins.

Il faut jouer avec la hauteur du mur pour caser tous les rangements, sans pour autant empiéter sur la surface de la pièce.

  • Dressing en angle :

Les rangements dans les angles permettent de garder de l’espace libre dans la pièce et donc d’optimiser au maximum l’espace de la chambre.

  • Dressing en face à face :

En vias à vis chacun dispose de son propre dressing. Et pour ajouter au luxe de cet espace de rangement, des niches éclairées ou un éclairage central donnera une plus-value certaine.

 

 

3. Un dressing tête de lit

Installer un dressing derrière une tête de lit lorsque l’on dispose d’une chambre très spacieuse ou toute en longeur est une bonne idée pour délimiter les espaces.

     

Installer son dressing en tête de lit, lorsque l’on dispose d’une grande chambre ou que celle-ci s’avère être toute en longueur peut être très pratique sans pour autant défigurer ou réduire l’harmonie de la chambre. Il est possible alors de penser à une organisation très claire : chacun son côté du lit, chacun son côté du dressing. Un partage de l’espace parfaitement égalitaire.

 

 
 

Comment teindre le bois sans produit chimique

10 mars 2018

Comment teindre le bois sans produit chimique

 

Petit rappel : avant tout, il est préférable d’identifier de quelle essence de bois il s’agit afin de savoir comment procéder pour obtenir le résultat souhaité.

 

  • Voici les types de bois de base :
    • les bois tendres : le pin, le sapin, le cèdre, etc.
    • les bois durs : le chêne, le hêtre, le frêne, l’orme, le bouleau, le noyer, l’érable, etc.

    Pour plus de précisions, consulter l’article sur ce même site en suivant le lien https://relooker-meubles.fr/caracteristiques-differentes-essences-de-bois-2/

 Si le bois possède un aspect irrégulier ou des taches, il s’agit certainement d’un bois tendre. Ainsi, il faut savoir qu’en le teignant il n’aura pas la même couleur partout. De plus étant relativement poreux, il absorbe rapidement la teinture. L’effet restitué permettra de valoriser la beauté naturelle du bois.

Si la surface du bois présente des pores plus petits et donc plus denses, c’est probablement un bois dur. Dans ce cas, plusieurs couches de teinture s’avèreront nécessaires car le taux d’absorption est beaucoup plus long.

 Il est donc indispensable d’essayer toujours de teinter un petit morceau de bois pour voir comment il réagit.

Quant au choix du papier à poncer, il est important de le déterminer au préalable. En effet plus le grain sera fin et plus le bois, une fois poncé, sera lisse et de fait, il absorbera moins la teinte. Tout à fait intéressant lorsque l’on désire obtenir un résultat plutôt clair. De même, plus le grain du papier à poncer sera gros, plus le bois sera plus rêche et donc absorbera davantage et donnera une teinte plus foncée dès la première application.

 

Renseignez-vous sur les types de teinture.

  • Les teintures à l’huile permettent de donner une nuance et une couleur au bois sur le long terme. Elles pénètrent en profondeur dans les pores pour boucher et protéger le bois, ce qui va révéler sa beauté naturelle.
  • Les teintures à base d’eau permettent d’obtenir une couleur plus uniforme. Elles vont être absorbées de manière plus uniforme que celles à l’huile.
  • Les gels ajoutent des couleurs naturelles à de nombreux types de bois et de faux-bois, mais il peut être difficile de les faire pénétrer dans les creux.
  • Les pastels sont des teintures à base d’huile qui donnent une couleur pastel douce à la surface tout en mettant en valeur son grain.
  • Les teintures aux pigments vont remplir le grain et laisser moins de colorant sur la surface du bois.
  • Les colorants vont teindre le grain et les zones entre de la même couleur, plus ou moins

Appliquez la teinture. Prenez une éponge, un pinceau, un chiffon ou un torchon propre, et appliquez du produit uniformément sur le bois.

Attendez 5 à 15 minutes. Plus vous attendez et plus la couleur va être foncée. Si vous ne savez pas combien de temps attendre pour que le bois absorbe la teinture, utilisez un chiffon propre pour essuyer avant d’étaler une nouvelle fois le produit. Cela devrait vous donner une bonne idée. Il est plus facile de rajouter de la teinture que d’avoir à en enlever.

Laissez encore sécher. Une fois que vous êtes satisfait avec la couleur, posez la pièce sur une surface plate (un banc ou le sol du garage) et laissez sécher pendant six à huit heures.

Le marc de café pour teinter le bois : le marc de café peut être utilisé pour teinter du bois très clair ou lui donner un aspect plus vieilli. Pour cela dans un bocal mettre un cuillère à café de marc de café et du vinaigre blanc. Mélanger et laisser reposer 24h. Frotter ensuite la préparation sur le bois nu. Laisser sécher avant d’appliquer une seconde couche.

Pour des teintes claires ou des reflets plus appuyés, les solutions alternatives existent et répondent parfaitement à vos désirs.

Bonjour,
Le brou de noix est fait avec le brou de la noix (comme l’indique son nom), le coque verte qui entoure la noix fraîche et que l’on laisse macérer dans de l’eau et non un minéral…Le véritable brou de noix (NB7) est effectivement obtenu depuis la le brou de la noix, mais la teinture utilisée en ébénisterie est appelé improprement « brou de noix ». Elle est obtenue de l’extrait de Cassel (NB8). Ceci dit, rien ne vous empêche d’utiliser le véritable brou de noix pour teinter le bois, il vous en coutera juste un peu plus cher.

3 astuces pour teindre le bois sans produits chimiques

À noter : avant de teindre un bois clair, poncez-le, passez-le à l’eau chaude et laissez sécher. Cela permettra d’uniformiser la teinte du bois.

La chicorée pour un bois doré

Si vous souhaitez une teinte claire mais un peu dorée pour votre bois, vous pouvez utiliser de la chicorée en grains. Pour cela, il suffit de mettre dix cuillères à soupe de chicorée dans un litre d’eau bouillante et de faire cuire environ dix minutes.

 

Puis, enfilez des gants pour éviter de colorer vos mains et filtrez le liquide à l’aide d’une passoire. Enfin, étalez le produit obtenu avec une éponge sur le bois, appliquez plusieurs couches si nécessaire.

La sélection de consoGlobe
Ardea Brou de Noix 190 ml - Lot de 3

Ardea Brou de Noix 190 ml – Lot de 3

  • Ardea
  • Prix EUR 12,72
  • Publié le 2014/11/28
 

La chicorée est parfaite pour la teinture des bois tendres, des bois blancs, et des marches d’escalier.

Le marc de café pour une teinte chaude

Si vous désirez une couleur un peu plus chaude, vous pouvez utiliser du marc de café en procédant de la même manière qu’avec la chicorée.

Toutefois, si le meuble que vous voulez teindre est assez petit, un tabouret par exemple, vous pouvez directement teinter le meuble avec un chiffon imbibé de marc de café.

Le brou de noix pour un aspect vieilli

Enfin, si vous voulez un ton brun ancien pour un aspect plus rustique, utilisez du brou de noix.

Ce dernier est un liquide naturel à base d’extrait de cassel, une roche sédimentaire composée de restes de fossiles de plantes, et que vous pouvez trouver dans les magasins de bricolage notamment.

Pour une teinte bien répartie, diluez 10 cuillères à soupe de brou dans 1L d’eau, ajoutez 20g de cristaux de soude. Mélangez le tout. Enfilez des gants et appliquez le liquide avec une éponge sur le bois.

Une fois la teinte sèche, protéger la teinte avec une cire naturelle.

Comment réaliser une teinture bois et un vernis naturels fait maison

Il existe de nombreuses options pour obtenir des teintures à bois durables et qui ont une belle apparence. Certaines d’entre elles sont à base de métal et d’autres à base de plantes. Voici de bons exemples :

 

Café ou thé

Faites un café ou un thé très fort. Laisser refroidir. Trempez un chiffon propre dans le mélange et appliquez sur le bois. Vous aurez peut-être besoin de faire un test, pour voir à quel point votre bois foncera avec cette teinture naturelle. Vous pourriez également avoir besoin de plus d’une couche pour obtenir la couleur souhaitée.

Peaux d’oignons

Faire tremper les peaux d’oignons dans de l’eau chaude pour obtenir une belle couleur jaune. Selon votre bois, la couleur qui en résulte peut être de jaune pâle à l’ambre chaud.

Noyer à noix noires

Si vous avez la chance d’avoir un noyer noir, vous pouvez sécher les coques et les tremper dans l’eau. Elles doivent d’abord être séchées pour obtenir une couleur brun foncé. Si elles ne sont pas seches, le résultat peut être d’un vert sombre délicat. Diluer avec de l’eau jusqu’à obtention de la bonne teinte.

Laine d’acier et vinaigre

Le vinaigre aide à décomposer les composés métalliques. Placez un paquet de laine d’acier ordinaire (non-savonneuse) dans un pot et recouvrez-le de vinaigre. Laissez pendant environ 24 heures, puis retirez le tampon.

Différents vinaigres produisent des résultats différents. Typiquement, plus l’acidité est élevée, plus la teinte sera foncée. Ainsi, le cidre à la pomme ou le vinaigre blanc fonctionnera le mieux. Pour une teinte plus claire, essayez le vin de riz ou le vinaigre de xérès. Certains vinaigres ont une teinte rougeâtre qui ne fonce pas vraiment le mélange, mais si vous recherchez une teinte subtile, c’est ceux à choisir.

Le vinaigre aide également à développer les tanins présents dans tous les bois, produisant une couleur plus foncée après l’application de la teinture. Donc, appliquez votre première couche, puis attendez environ 20 minutes. Vous verrez un gros changement !

Indigo

Pour une teinte bleutée, essayez l’indigo en poudre. Ceux-ci vont teinter le bois d’une belle couleur sombre et légèrement bleutée, comme les cheveux bleu-noir.

 

 

Volets en bois clair

Si votre bois est plutôt clair, optez pour une teinture à base de pelures d’oignons :

  • Épluchez 1 kilo d’oignons et gardez les pelures.
  • Mettez les pelures dans un grand faitout et couvrez avec 1 L d’eau bouillante.
  • Laissez réduire pendant deux heures (si la préparation réduit trop vite, rajoutez de l’eau de temps en temps).
  • Versez la préparation dans une passoire posée dans un saladier.
  • Récupérez le résidu solide de la décoction.
  • Laissez refroidir.
  • Appliquez la décoction sur le bois à l’aide d’un pinceau.

Cette teinture donnera à vos volets un joli reflet doré, particulièrement assorti aux façades claires.

Bon à savoir : vous pouvez conserver les oignons épluchés en les congelant après les avoir émincés.

Volets en bois foncé

Si votre bois est plutôt foncé, préférez une teinture à base de cosses de noix :

  • Remplissez aux deux tiers un faitout de cosses de noix.
  • Remplissez d’eau bouillante.
  • Laissez réduire pendant 2 h.
  • Tamisez la décoction obtenue. Pour cela, versez le contenu du faitout dans une passoire posée dans un saladier.
  • Récupérez le résidu solide.
  • Laissez refroidir.
  • Appliquez la teinture sur vos volets à l’aide d’un pinceau.

Avec cette recette, vous obtiendrez une teinture marron foncée, particulièrement adaptée aux façades de maison en brique, en bois ou comportant un enduit à la chaux.

Bon à savoir : vous pouvez obtenir d’autres teintes en appliquant la même recette avec du safran, du paprika ou autres épices colorées. Si vous souhaitez créer des nuances rouges ou ocres, mélangez ces épices aux pelures d’oignon ou aux cosses de noix.

La Teinture du Bois avec de la Chicorée est une technique ancienne qui est 100% naturelle.

Simple, écologique et économique, elle ne présente que des avantages.

Elle permet de rénover des meubles de récupération ou de transformer des bois neufs naturels.

Elle est à utiliser sur les bois blancs, clairs et tendres, sur des meubles, des objets décoratifs, et même des rambardes ou des marches d’escalier.

La teinture à la chicorée donne une couleur dorée et chaude.
… …
QU’EST-CE QUE LA CHICOREE ?

La chicorée, cichorium intybus, est une plante sauvage qui est consommé en salade.

Sa racine torréfiée donne un succédané de café, très utilisé autrefois.

On en trouve facilement dans toutes les épiceries et les grandes surfaces, et à petit prix.

PREPARATION DU BOIS :

Poncer le bois avec un papier de verre fin, toujours dans le sens des fibres.

Dépoussiérer avec un chiffon puis passer une éponge mouillée d’eau tiède.

Laisser sécher avant de teindre.

PRECAUTIONS D’EMPLOI :

• Toujours faire un essai, sur un coin invisible, avant de se lancer à tout teindre.

• Porter des gants pour appliquer la teinture, pour ne pas avoir les mains colorées.

Attention également aux vêtements car la teinture est tenace.

 

 

 


PREPARATION DE LA TEINTURE :

 

Dans une casserole, mettre 10 cuillers à soupe de chicorée avec un litre d’eau.

Faire chauffer et laisser bouillir pendant dix à quinze minutes.

Filtrer cette préparation dans une passoire fine type chinois, en pressant bien avec une cuiller en bois pour récupérer tous les principes.

Laisser refroidir à température ambiante avant l’utilisation.

COMMENT APPLIQUER LA TEINTURE :

Appliquer la teinture à l’aide d’une éponge, en suivant le sens des fibres.

Selon la couleur souhaitée il est possible de passer plusieurs couches, en laissant sécher une heure entre deux.

Lorsque la dernière couche est passée, laisser sécher au moins trois heures.

Selon la destination et le souhait de chacun, le bois pourra ensuite être ciré ou verni.

CONSERVATION :

Cette teinture se conserve quelques jours au réfrigérateur.

Tous les spécialistes s’entendent sur un point: la qualité du résultat final dépend de la préparation. «Malheureusement, on a souvent tendance à sauter l’étape des préparatifs, croyant à tort économiser du temps», déplore Robert Bernier, spécialiste des produits chez Benjamin Moore.

Règle générale, pour protéger le bois à l’extérieur, on utilise de la teinture plutôt que de la peinture. Pourquoi? Parce que la teinture s’imprègne davantage dans les surfaces rugueuses, comme le bois, alors que la peinture convient mieux aux surfaces complètement lisses, comme un revêtement de vinyle.

Un bon travail va de pair avec des bons outils. Munissez-vous de pinceaux en soies naturelles -pour de la teinture à base d’alkyde- ou en fibres synthétiques pour du latex. À bannir, l’utilisation du rouleau. «Cet outil ne pousse pas suffisamment le produit dans le bois et applique une couche trop épaisse, ce qui rend la teinture plus vulnérable à l’usure», prévient M. Bernier.

Sur le marché, on trouve trois types de finis: translucide, semi-transparent et opaque. On utilise le premier surtout comme protection; le second donne de la couleur sans masquer la beauté du bois; quant au troisième, il donne une apparence semblable à la peinture.

Avant de vous y mettre, identifiez le type du bois. «Pour du cèdre ou du séquoia, on doit d’abord appliquer un apprêt afin de bloquer les saignements de tanin, une substance naturelle brune que dégagent ces essences», avertit M. Bernier.

Si on veut teindre du bois traité neuf, il est préférable d’attendre un an pour laisser le fini protecteur s’user naturellement. «Sinon, le glacis qui imperméabilise le bois va également repousser la teinture», souligne Anne Legault, directrice des ventes pour l’Est du Canada chez Home Depot.

Le test «des gouttes d’eau» peut s’avérer utile pour déterminer si le bois traité est mûr pour une couche protectrice. Si les gouttelettes perlent à la surface, c’est que le bois n’a pas encore perdu son glacis hydrofuge. Attendez avant de le teindre. Sur du bois vieilli n’ayant jamais été recouvert, on doit préalablement le brosser pour y déloger les fibres mortes. Ensuite, M. Bernier recommande l’application d’un «générateur de bois altéré», qui fera disparaître les moisissures.

Si le bois a déjà été teint, on le brosse (ou le ponce). Ensuite, on le lave avec un nettoyant pour patio, un produit qui ne coûte pas plus cher qu’un nettoyant ordinaire. «N’utilisez pas du papier abrasif supérieur à 80, qui scellera à nouveau la surface», avertit Mme Legault.

Il ne faut surtout pas appliquer la teinture en plein soleil. C’est bon pour le bronzage, mais totalement inefficace pour le bois. «La teinture sèche ainsi trop rapidement, sans imprégner suffisamment le bois», explique M. Bernier. Résultat: la teinture va peler rapidement. Par ailleurs, si on prévoit de la pluie dans les deux ou trois jours qui suivent, remettez à plus tard votre corvée, indique Mme Legault.

Vous pouvez aussi utiliser un hygromètre, appareil servant à mesurer la teneur en humidité du bois. On peut s’en procurer un chez son détaillant de peinture. Le bois doit être sec et son taux d’humidité ne doit pas dépasser 15 %.

La durée de vie d’une teinture varie grandement, dépendant de son exposition au soleil et aux intempéries. Selon M. Bernier, sur une surface verticale, comme une clôture, sa durée est de sept à huit ans et, sur une surface horizontale, comme un patio, de un à deux ans.

Si votre teinture s’écaille en un rien de temps, c’est probablement parce que vous n’avez pas respecté ces quelques conseils de base.

Vous serez le seul à blâmer si vous devez tout refaire l’an prochain!

Pour un travail réussi, ne négligez pas les étapes de la préparation de la surface à teindre et utilisez un pinceau plutôt qu’un rouleau.

http://www.meublepeint.com/teinture-sur-bois.htm