Comment teindre le bois sans produit chimique

Comment teindre le bois sans produit chimique

 

Petit rappel : avant tout, il est préférable d’identifier de quelle essence de bois il s’agit afin de savoir comment procéder pour obtenir le résultat souhaité.

 

  • Voici les types de bois de base :
    • les bois tendres : le pin, le sapin, le cèdre, etc.
    • les bois durs : le chêne, le hêtre, le frêne, l’orme, le bouleau, le noyer, l’érable, etc.

    Pour plus de précisions, consulter l’article sur ce même site en suivant le lien https://relooker-meubles.fr/caracteristiques-differentes-essences-de-bois-2/

 Si le bois possède un aspect irrégulier ou des taches, il s’agit certainement d’un bois tendre. Ainsi, il faut savoir qu’en le teignant il n’aura pas la même couleur partout. De plus étant relativement poreux, il absorbe rapidement la teinture. L’effet restitué permettra de valoriser la beauté naturelle du bois.

Si la surface du bois présente des pores plus petits et donc plus denses, c’est probablement un bois dur. Dans ce cas, plusieurs couches de teinture s’avèreront nécessaires car le taux d’absorption est beaucoup plus long.

 Il est donc indispensable d’essayer toujours de teinter un petit morceau de bois pour voir comment il réagit.

Quant au choix du papier à poncer, il est important de le déterminer au préalable. En effet plus le grain sera fin et plus le bois, une fois poncé, sera lisse et de fait, il absorbera moins la teinte. Tout à fait intéressant lorsque l’on désire obtenir un résultat plutôt clair. De même, plus le grain du papier à poncer sera gros, plus le bois sera plus rêche et donc absorbera davantage et donnera une teinte plus foncée dès la première application.

 

Renseignez-vous sur les types de teinture.

  • Les teintures à l’huile permettent de donner une nuance et une couleur au bois sur le long terme. Elles pénètrent en profondeur dans les pores pour boucher et protéger le bois, ce qui va révéler sa beauté naturelle.
  • Les teintures à base d’eau permettent d’obtenir une couleur plus uniforme. Elles vont être absorbées de manière plus uniforme que celles à l’huile.
  • Les gels ajoutent des couleurs naturelles à de nombreux types de bois et de faux-bois, mais il peut être difficile de les faire pénétrer dans les creux.
  • Les pastels sont des teintures à base d’huile qui donnent une couleur pastel douce à la surface tout en mettant en valeur son grain.
  • Les teintures aux pigments vont remplir le grain et laisser moins de colorant sur la surface du bois.
  • Les colorants vont teindre le grain et les zones entre de la même couleur, plus ou moins

Appliquez la teinture. Prenez une éponge, un pinceau, un chiffon ou un torchon propre, et appliquez du produit uniformément sur le bois.

Attendez 5 à 15 minutes. Plus vous attendez et plus la couleur va être foncée. Si vous ne savez pas combien de temps attendre pour que le bois absorbe la teinture, utilisez un chiffon propre pour essuyer avant d’étaler une nouvelle fois le produit. Cela devrait vous donner une bonne idée. Il est plus facile de rajouter de la teinture que d’avoir à en enlever.

Laissez encore sécher. Une fois que vous êtes satisfait avec la couleur, posez la pièce sur une surface plate (un banc ou le sol du garage) et laissez sécher pendant six à huit heures.

Le marc de café pour teinter le bois : le marc de café peut être utilisé pour teinter du bois très clair ou lui donner un aspect plus vieilli. Pour cela dans un bocal mettre un cuillère à café de marc de café et du vinaigre blanc. Mélanger et laisser reposer 24h. Frotter ensuite la préparation sur le bois nu. Laisser sécher avant d’appliquer une seconde couche.

Pour des teintes claires ou des reflets plus appuyés, les solutions alternatives existent et répondent parfaitement à vos désirs.

Bonjour,
Le brou de noix est fait avec le brou de la noix (comme l’indique son nom), le coque verte qui entoure la noix fraîche et que l’on laisse macérer dans de l’eau et non un minéral…Le véritable brou de noix (NB7) est effectivement obtenu depuis la le brou de la noix, mais la teinture utilisée en ébénisterie est appelé improprement « brou de noix ». Elle est obtenue de l’extrait de Cassel (NB8). Ceci dit, rien ne vous empêche d’utiliser le véritable brou de noix pour teinter le bois, il vous en coutera juste un peu plus cher.

LIRE AUSSI  Du bois dans la salle de bains

3 astuces pour teindre le bois sans produits chimiques

À noter : avant de teindre un bois clair, poncez-le, passez-le à l’eau chaude et laissez sécher. Cela permettra d’uniformiser la teinte du bois.

La chicorée pour un bois doré

Si vous souhaitez une teinte claire mais un peu dorée pour votre bois, vous pouvez utiliser de la chicorée en grains. Pour cela, il suffit de mettre dix cuillères à soupe de chicorée dans un litre d’eau bouillante et de faire cuire environ dix minutes.

 

Puis, enfilez des gants pour éviter de colorer vos mains et filtrez le liquide à l’aide d’une passoire. Enfin, étalez le produit obtenu avec une éponge sur le bois, appliquez plusieurs couches si nécessaire.

La sélection de consoGlobe
Ardea Brou de Noix 190 ml - Lot de 3

Ardea Brou de Noix 190 ml – Lot de 3

  • Ardea
  • Prix EUR 12,72
  • Publié le 2014/11/28
 

La chicorée est parfaite pour la teinture des bois tendres, des bois blancs, et des marches d’escalier.

Le marc de café pour une teinte chaude

Si vous désirez une couleur un peu plus chaude, vous pouvez utiliser du marc de café en procédant de la même manière qu’avec la chicorée.

Toutefois, si le meuble que vous voulez teindre est assez petit, un tabouret par exemple, vous pouvez directement teinter le meuble avec un chiffon imbibé de marc de café.

Le brou de noix pour un aspect vieilli

Enfin, si vous voulez un ton brun ancien pour un aspect plus rustique, utilisez du brou de noix.

Ce dernier est un liquide naturel à base d’extrait de cassel, une roche sédimentaire composée de restes de fossiles de plantes, et que vous pouvez trouver dans les magasins de bricolage notamment.

Pour une teinte bien répartie, diluez 10 cuillères à soupe de brou dans 1L d’eau, ajoutez 20g de cristaux de soude. Mélangez le tout. Enfilez des gants et appliquez le liquide avec une éponge sur le bois.

Une fois la teinte sèche, protéger la teinte avec une cire naturelle.

Comment réaliser une teinture bois et un vernis naturels fait maison

Il existe de nombreuses options pour obtenir des teintures à bois durables et qui ont une belle apparence. Certaines d’entre elles sont à base de métal et d’autres à base de plantes. Voici de bons exemples :

 

Café ou thé

Faites un café ou un thé très fort. Laisser refroidir. Trempez un chiffon propre dans le mélange et appliquez sur le bois. Vous aurez peut-être besoin de faire un test, pour voir à quel point votre bois foncera avec cette teinture naturelle. Vous pourriez également avoir besoin de plus d’une couche pour obtenir la couleur souhaitée.

Peaux d’oignons

Faire tremper les peaux d’oignons dans de l’eau chaude pour obtenir une belle couleur jaune. Selon votre bois, la couleur qui en résulte peut être de jaune pâle à l’ambre chaud.

Noyer à noix noires

Si vous avez la chance d’avoir un noyer noir, vous pouvez sécher les coques et les tremper dans l’eau. Elles doivent d’abord être séchées pour obtenir une couleur brun foncé. Si elles ne sont pas seches, le résultat peut être d’un vert sombre délicat. Diluer avec de l’eau jusqu’à obtention de la bonne teinte.

Laine d’acier et vinaigre

Le vinaigre aide à décomposer les composés métalliques. Placez un paquet de laine d’acier ordinaire (non-savonneuse) dans un pot et recouvrez-le de vinaigre. Laissez pendant environ 24 heures, puis retirez le tampon.

Différents vinaigres produisent des résultats différents. Typiquement, plus l’acidité est élevée, plus la teinte sera foncée. Ainsi, le cidre à la pomme ou le vinaigre blanc fonctionnera le mieux. Pour une teinte plus claire, essayez le vin de riz ou le vinaigre de xérès. Certains vinaigres ont une teinte rougeâtre qui ne fonce pas vraiment le mélange, mais si vous recherchez une teinte subtile, c’est ceux à choisir.

LIRE AUSSI  Comment peindre un meuble mélaminé

Le vinaigre aide également à développer les tanins présents dans tous les bois, produisant une couleur plus foncée après l’application de la teinture. Donc, appliquez votre première couche, puis attendez environ 20 minutes. Vous verrez un gros changement !

Indigo

Pour une teinte bleutée, essayez l’indigo en poudre. Ceux-ci vont teinter le bois d’une belle couleur sombre et légèrement bleutée, comme les cheveux bleu-noir.

 

 

Volets en bois clair

Si votre bois est plutôt clair, optez pour une teinture à base de pelures d’oignons :

  • Épluchez 1 kilo d’oignons et gardez les pelures.
  • Mettez les pelures dans un grand faitout et couvrez avec 1 L d’eau bouillante.
  • Laissez réduire pendant deux heures (si la préparation réduit trop vite, rajoutez de l’eau de temps en temps).
  • Versez la préparation dans une passoire posée dans un saladier.
  • Récupérez le résidu solide de la décoction.
  • Laissez refroidir.
  • Appliquez la décoction sur le bois à l’aide d’un pinceau.

Cette teinture donnera à vos volets un joli reflet doré, particulièrement assorti aux façades claires.

Bon à savoir : vous pouvez conserver les oignons épluchés en les congelant après les avoir émincés.

Volets en bois foncé

Si votre bois est plutôt foncé, préférez une teinture à base de cosses de noix :

  • Remplissez aux deux tiers un faitout de cosses de noix.
  • Remplissez d’eau bouillante.
  • Laissez réduire pendant 2 h.
  • Tamisez la décoction obtenue. Pour cela, versez le contenu du faitout dans une passoire posée dans un saladier.
  • Récupérez le résidu solide.
  • Laissez refroidir.
  • Appliquez la teinture sur vos volets à l’aide d’un pinceau.

Avec cette recette, vous obtiendrez une teinture marron foncée, particulièrement adaptée aux façades de maison en brique, en bois ou comportant un enduit à la chaux.

Bon à savoir : vous pouvez obtenir d’autres teintes en appliquant la même recette avec du safran, du paprika ou autres épices colorées. Si vous souhaitez créer des nuances rouges ou ocres, mélangez ces épices aux pelures d’oignon ou aux cosses de noix.

La Teinture du Bois avec de la Chicorée est une technique ancienne qui est 100% naturelle.

Simple, écologique et économique, elle ne présente que des avantages.

Elle permet de rénover des meubles de récupération ou de transformer des bois neufs naturels.

Elle est à utiliser sur les bois blancs, clairs et tendres, sur des meubles, des objets décoratifs, et même des rambardes ou des marches d’escalier.

La teinture à la chicorée donne une couleur dorée et chaude.
… …
QU’EST-CE QUE LA CHICOREE ?

La chicorée, cichorium intybus, est une plante sauvage qui est consommé en salade.

Sa racine torréfiée donne un succédané de café, très utilisé autrefois.

On en trouve facilement dans toutes les épiceries et les grandes surfaces, et à petit prix.

PREPARATION DU BOIS :

Poncer le bois avec un papier de verre fin, toujours dans le sens des fibres.

Dépoussiérer avec un chiffon puis passer une éponge mouillée d’eau tiède.

Laisser sécher avant de teindre.

PRECAUTIONS D’EMPLOI :

• Toujours faire un essai, sur un coin invisible, avant de se lancer à tout teindre.

• Porter des gants pour appliquer la teinture, pour ne pas avoir les mains colorées.

Attention également aux vêtements car la teinture est tenace.

 

 

 


PREPARATION DE LA TEINTURE :

 

Dans une casserole, mettre 10 cuillers à soupe de chicorée avec un litre d’eau.

Faire chauffer et laisser bouillir pendant dix à quinze minutes.

Filtrer cette préparation dans une passoire fine type chinois, en pressant bien avec une cuiller en bois pour récupérer tous les principes.

Laisser refroidir à température ambiante avant l’utilisation.

COMMENT APPLIQUER LA TEINTURE :

Appliquer la teinture à l’aide d’une éponge, en suivant le sens des fibres.

Selon la couleur souhaitée il est possible de passer plusieurs couches, en laissant sécher une heure entre deux.

Lorsque la dernière couche est passée, laisser sécher au moins trois heures.

LIRE AUSSI  Portes coulissantes en bois

Selon la destination et le souhait de chacun, le bois pourra ensuite être ciré ou verni.

CONSERVATION :

Cette teinture se conserve quelques jours au réfrigérateur.

Tous les spécialistes s’entendent sur un point: la qualité du résultat final dépend de la préparation. «Malheureusement, on a souvent tendance à sauter l’étape des préparatifs, croyant à tort économiser du temps», déplore Robert Bernier, spécialiste des produits chez Benjamin Moore.

Règle générale, pour protéger le bois à l’extérieur, on utilise de la teinture plutôt que de la peinture. Pourquoi? Parce que la teinture s’imprègne davantage dans les surfaces rugueuses, comme le bois, alors que la peinture convient mieux aux surfaces complètement lisses, comme un revêtement de vinyle.

Un bon travail va de pair avec des bons outils. Munissez-vous de pinceaux en soies naturelles -pour de la teinture à base d’alkyde- ou en fibres synthétiques pour du latex. À bannir, l’utilisation du rouleau. «Cet outil ne pousse pas suffisamment le produit dans le bois et applique une couche trop épaisse, ce qui rend la teinture plus vulnérable à l’usure», prévient M. Bernier.

Sur le marché, on trouve trois types de finis: translucide, semi-transparent et opaque. On utilise le premier surtout comme protection; le second donne de la couleur sans masquer la beauté du bois; quant au troisième, il donne une apparence semblable à la peinture.

Avant de vous y mettre, identifiez le type du bois. «Pour du cèdre ou du séquoia, on doit d’abord appliquer un apprêt afin de bloquer les saignements de tanin, une substance naturelle brune que dégagent ces essences», avertit M. Bernier.

Si on veut teindre du bois traité neuf, il est préférable d’attendre un an pour laisser le fini protecteur s’user naturellement. «Sinon, le glacis qui imperméabilise le bois va également repousser la teinture», souligne Anne Legault, directrice des ventes pour l’Est du Canada chez Home Depot.

Le test «des gouttes d’eau» peut s’avérer utile pour déterminer si le bois traité est mûr pour une couche protectrice. Si les gouttelettes perlent à la surface, c’est que le bois n’a pas encore perdu son glacis hydrofuge. Attendez avant de le teindre. Sur du bois vieilli n’ayant jamais été recouvert, on doit préalablement le brosser pour y déloger les fibres mortes. Ensuite, M. Bernier recommande l’application d’un «générateur de bois altéré», qui fera disparaître les moisissures.

Si le bois a déjà été teint, on le brosse (ou le ponce). Ensuite, on le lave avec un nettoyant pour patio, un produit qui ne coûte pas plus cher qu’un nettoyant ordinaire. «N’utilisez pas du papier abrasif supérieur à 80, qui scellera à nouveau la surface», avertit Mme Legault.

Il ne faut surtout pas appliquer la teinture en plein soleil. C’est bon pour le bronzage, mais totalement inefficace pour le bois. «La teinture sèche ainsi trop rapidement, sans imprégner suffisamment le bois», explique M. Bernier. Résultat: la teinture va peler rapidement. Par ailleurs, si on prévoit de la pluie dans les deux ou trois jours qui suivent, remettez à plus tard votre corvée, indique Mme Legault.

Vous pouvez aussi utiliser un hygromètre, appareil servant à mesurer la teneur en humidité du bois. On peut s’en procurer un chez son détaillant de peinture. Le bois doit être sec et son taux d’humidité ne doit pas dépasser 15 %.

La durée de vie d’une teinture varie grandement, dépendant de son exposition au soleil et aux intempéries. Selon M. Bernier, sur une surface verticale, comme une clôture, sa durée est de sept à huit ans et, sur une surface horizontale, comme un patio, de un à deux ans.

Si votre teinture s’écaille en un rien de temps, c’est probablement parce que vous n’avez pas respecté ces quelques conseils de base.

Vous serez le seul à blâmer si vous devez tout refaire l’an prochain!

Pour un travail réussi, ne négligez pas les étapes de la préparation de la surface à teindre et utilisez un pinceau plutôt qu’un rouleau.

http://www.meublepeint.com/teinture-sur-bois.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *