Les lambris de bois peuvent rendre une maison chaleureuse et confortable. Cependant, si votre maison est pleine de lambris datés, endommagés ou de qualité inférieure, il se peut que vous vouliez qu’elles disparaissent. Si vous n’avez pas le budget pour les enlever, pensez à une couche de peinture. Ça peut instantanément donner un aspect frais et lumineux à ce lambris vieillot pour une fraction du prix.

Peindre ou ne pas peindre ?

La question de savoir s’il faut ou non peindre les lambris est un sujet controversé. En ce qui concerne le placage de bois bon marché qui était si populaire dans les années 1970, la réponse est presque universelle, “oui”. Lorsqu’il est question de lambris de bois massif de qualité supérieure, la décision peut être plus complexe. D’une part, il n’y a pas de retour en arrière, car il est pratiquement impossible de poncer complètement la peinture des panneaux si jamais vous changez d’avis. De plus, les planches de bois massif ont de nombreux joints qui peuvent s’ouvrir et présenter des fissures si les planches se contractent pendant les périodes de faible humidité.

Si vous décidez de repeindre les panneaux de bois de votre maison, suivez les étapes appropriées pour vous assurer que c’est bien fait. Il peut sembler que le nettoyage, le ponçage et l’apprêt ne sont pas nécessaires, mais le lambris exige une attention particulière si vous voulez que le mur soit à son meilleur.

Les murs en lambris donnent du cachet à une pièce et confèrent une ambiance chaleureuse particulière au bois. Toutefois, il est possible sans se lancer dans d’importants travaux de rénovation, de redonner un aspect plus contemporain.

LIRE AUSSI  Peindre au pochoir sur un meuble

Il suffit de peindre les panneaux de lambris totalement ou partiellement pour délimiter les espaces dans une pièce par exemple. Des couleurs vives apporteront du peps, ou alors du gris  donnera un certain chic et davantage de modernité à votre intérieur. Tout est affaire de goût.

  1. Préparation des supports : avant toute chose, il faut nettoyer le lambris en le dépoussiérant avec un simple chiffon propre non pelucheux. Puis le laver avec un chiffon humide (ou une éponge) préalablement trempé dans une solution d’eau avec du St Marc par exemple. Inutile de détremper le bois, au contraire bien essorer le chiffon, le but étant de faire disparaître d’éventuelles traces et de le dégraisser, puis laisser sécher. Vient ensuite l’étape du ponçage avec du papier de verre à grains fins afin d’obtenir un résultat optimal. Suivant l’importance de la surface, opter  pour un ponçage électrique, moins fastidieux. Dépoussiérer à nouveau convenablement. Si certains éléments ou parties ne sont pas à peindre, appliquer du ruban de masquage sur les endroits à protéger.
  2. Peindre les supports : commencer par peindre toutes les parties difficiles d’accès comme les interstices entre les lattes et dégager les       bordures et angles. Pour cette opération, il est préférable d’utiliser un pinceau à rechampir dont la pointe légèrement en pointe se glissera plus facilement dans les rainures. Ensuite appliquer sur le lambris, dans le sens de la longueur des lattes, la peinture à l’aide d’un petit rouleau en prenant soin de ne pas mettre trop de matière et de l’étirer au maximum. Laisser sécher correctement avant d’appliquer une deuxième couche.
LIRE AUSSI  Comment peindre un parquet

N’hésitez pas à donner votre avis sur cet article ou à apporter des précisions pour l’enrichir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici