Traitement préventif du bois

Traitement préventif du bois

Le bois peut être soumis à de multiples agressions, humidité, chaleur, insectes, etc. Il est donc important de le traiter préventivement afin d’éviter qu’il ne se dégrade. Toutefois, il arrive parfois que les dégâts soient tels qu’il faille agir de manière plus professionnelle en faisant intervenir un spécialiste qui pourra éliminer des insectes qui auront particulièrement infesté le bois ou le débarrasser de champignons.

Cet article abordera les traitements préventifs à appliquer sur vos meubles ainsi que mobilier de jardin. Cette liste non exhaustive, peut servir de guide mais ne se veut en aucune façon la solution unique et radicale.

Dans un autre article intitulé ” traitement curatif du bois” de nouveaux conseils et techniques sont abordés.

1° Traitement préventif :

Pour pouvoir retirer tout le bénéfice d’un traitement préventif du bois, il est primordial que ce dernier soit totalement brut. Donc, vous serez dans l’obligation de le décaper afin de retirer la cire, la lasure, le vernis ou autre finition. Un ponçage au papier de verre grains fins, un bon dépoussiérage s’avéreront souvent nécessaire. Par ailleurs, surtout si la détérioration du bois est consécutive à l’humidité, vous devrez veiller à ce que le bois soit complètement sec.

  • traitement contre les rayonnements UV et la chaleur : l’exposition du bois à la lumière de manière prolongée voire permanente aura tendance à le faire jaunir ou devenir gris. Bien que cette dégradation soit inesthétique, elle n’altère pas le bois en profondeur et reste superficielle. D’autre part, les variations de températures importantes (forte chaleur ou gel) pour le mobilier d’extérieur en particulier, peuvent endommager le bois de façon significative en provoquant des fendillements.dégats provoqués par les intempéries sur mobilier de jardin

    Solutions possibles : Dans ce cas, outre le fait de protéger votre mobilier de ces diverses agressions notamment en le couvrant et en le stockant dans un endroit sec et à l’abri lorsque vous n’en avez plus l’usage, vous pouvez appliquer un saturateur. Véritable barrière anti-UV puissante, le saturateur constitue une protection nourrissante pour les bois extérieurs en leur apportant une belle finition “bois huilé”.

    Technique : Vous devrez dans un premier temps procéder à une légère abrasion en ponçant votre meuble avec du papier de verre à grains fins et le dépoussiérer. Ensuite, à l’aide d’un pinceau large, passez de généreuses couches sur le bois jusqu’à ce que vous vous aperceviez que le bois totalement saturé n’absorbe plus le produit. Pour finir, essuyez cet excédent de produit avec un chiffon propre et sec . huile-bois-exterieurNe soyez pas inquiet si vous remarquez que la teinte du bois semble plutôt foncée après le traitement par saturation. Phénomène normal et variable en fonction de l’essence du bois, ce dernier retrouvera sa couleur d’origine après plusieurs jours. Dès que vous constaterez que l’aspect et la nuance du bois changent en devenant grise et en se ternissant, vous saurez alors qu’il est temps d’appliquer à nouveau du produit en respectant le même procédé.

  • traitement contre l’humidité : le bois est un matériau particulièrement hygroscopique. Ainsi s’il est soumis à un fort taux d’humidité il va « boire » l’eau et gonfler. Cette humidité risque de favoriser l’apparition de champignons, le bois va d’ailleurs bleuir puis noircir car il pourrit. Inversement si le bois manque d’eau il va se rétracter et ce séchage risque de générer des fendillements.                                                                                                                                                                     -solutions possibles : vous pouvez d’une part appliquer les conseils précédemment cités c’est-à-dire entreposer le mobilier à l’abri et le protéger avec un saturateur. D’autre part, il vous est également possible de passer de l’huile pour bois. L’huile a la propriété d’être hydrofuge et servira donc d’isolant face aux intempéries. Cette protection imperméable, élastique et résistante à l’usure est idéale. Par ailleurs elle permettra au bois tout en le nourrissant, de le protéger contre les taches.
  • Technique : vous devrez tout d’abord décirer ou décaper le bois. La surface du bois doit être poncée et dépoussiérée pour assurer une bonne imprégnation. Pour une meilleure pénétration, diluez la première couche avec un solvant doux, et appliquez la solution à l’aide d’un pinceau ou d’un chiffon propre. Essuyez peu de temps après cette application (10 minutes) l’excédent d’huile qui n’aura pas été absorbée afin d’éviter que la surface du bois soit collante. Vous pourrez alors appliquer deux autres couches d’huile pour bois non diluée en respectant un intervalle de 12 heures entre chacune. Une fois la dernière couche complètement sèche, vous pourrez polisser légèrement avec de la paille d’acier très fine afin d’accentuer le fini satiné.mobilier jardin traité
LIRE AUSSI  Un mur en bois dans toutes les pièces de la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *